042115_poirier1

"Belle photo de matin de printemps," serez-vous nombreux à dire. Alors pourquoi les Maîtres de RouXy seraient-ils en colère ?

Ils sont nés ici, ils ont toujours habité leur maison. Ils ont toujours vu, à tout instant, tournant leur regard vers la montagne, le très grand poirier masquant une partie de cette montagne. Poirier dont la houppette se colorait de jaune et de rouge pour annoncer l'arrivée de l'automne, dont les feuilles naissantes d'un vert tendre et la floraison blanche marquaient le début du printemps. Givré par le froid de l'hiver, fier sous les orages de l'été, il était probablement deux fois centenaire, le poirier. Les Maîtres de RouXy l'ont toujours connu grand.

Hier, lundi, on a bien entendu pendant quelques minutes un vacarme de moteur de tronçonneuse, puis un impact sourd. Mais qui aurait penser qu'ils abattraient ce poirier ! Ce n'est que ce matin, en sortant de chez lui, que le Maître de RouXy a immédiatement remarqué le vide. Un pan entier de leur vie emporté en quelques minutes.

"Ça ne va pas changer le Monde," d'aucuns diront. Un arbre deux fois centenaire abattu ici, un autre dans chaque hameau, combien de vieux arbres en moins dans la vallée ? Et d'ailleurs, pourquoi les petits enfants du futur auraient-ils le droit de voir des vieux arbres ? 

https://www.youtube.com/watch?v=Q3-_8SblRIQ

http://www.chartsinfrance.net/Francis-Cabrel/id-102452042.html

poirier

 

poirie2

 

Photos prises il y a moins d'un mois

 

http://frimousseblog.fr/2015/04/colere-des-maitres-de-rouxy/