Un soleil sale hier, des déchets de neige dans les coins sombres du jardin. Il fait encore nuit ce matin et les oiseaux gazouillent pour avertir que le printemps ne saurait être loin. Nous cherchons le pelage flamboyant d'un merveilleux chat roux. Le surveiller a été mon activité depuis si longtemps !Il aurait pu terminer sa vie sous les roues d'une auto, comme presque tous les chats du village, mais j'ai réussi à empêcher ça. Il aurait pu finir sa vie dans le piège de la grange d'en bas si, il y a quatorze ans, nous n'avions pas débuté notre course à pied en descendant le chemin jusqu'à la route. Notre passion pour la course l'a sauvé. Il aurait eu seize ans en mai, il ne pouvait pas vivre éternellement, bien sûr, mais si les méchants vivent trop longtemps, les doux comme RouXy nous quittent beaucoup trop tôt.

Trois choses pour terminer :

  • Excusez-moi si je ne réponds pas à tous vos commentaires pour le moment. Je suis sûr que vous comprenez.
  • Je rends au pauvre Frimousse le contrôle de son blog.
  • La course à pied lui a sauvé la vie. Essayez de regarder le film Free to Run : http://freetorun.be/fr/ (bande annonce)